Passerelles de Monteynard

Ah, le Triéves !!! Vendu par l’autochtone du coin, Nicolas Martin, cela pouvait faire rêver. Cependant, déplacé fin aout pour les raisons que l’on connait (félicitations en passant à l’organisation qui a su trouver les solutions pour maintenir son événement contre vent et marées), un week-end ou normalement tout le monde du trail se retrouve du coté de Chamonix pour la course de quartier, ou 2 fois sur 3 , la pluie et le brouillard s’invitent à la fête, la météo est venue jouer avec les coureurs.

Blague à part, ma mauvaise foi passée,et après un chambrage en règle de Nicolas, pour l’avoir vu sous un temps estival, il faut avouer que le lac de Monteynard et les environs du Sénépi, le sommet surplombant la retenue d’eau, sont tout simplement superbes.

Si l’on devait retenir un avantage de la situation malgré tout, c’est que le manque de courses au calendrier amène, pour le coup , de superbes plateaux de coureurs sur les trails. Pas moins de 5 coureurs de l’équipe de France se présentent au départ : Nicolas Martin, bien sûr, le parrain de l’épreuve, qui amène sur son porte bagage Ludovic Pommeret et Fabien Demure. Les femmes ne sont pas en reste avec, ni plus ni moins, que la présence de la championne du monde en titre, Blandine Lhirondel, ainsi que Mathilde Sagnes. A noter dans le rang des bénévoles de la course, la présence aussi de Thomas Cardin, qui ouvrait la route du 20kms avec un magnifique couvre chef de Chasseurs Alpins…

Sur le 42kms, la gestion sans faille et la connaissance de chaque caillou de Nicolas Martin l’amènent en tête inévitablement, Ludovic Pommeret le suivant malgré le terrain plus que glissant. Derrière, les 3 suivants se tiennent en moins de 2mn à 8 kms de l’arrivée. Cinquième à ce moment la, Fabien Demure, dans un grand sourire à la sortie de la passerelle retour de l’Elbron, se fait confirmer l’écart…la troisième place est en jeu et on devine bien que Fabien a une idée derrière la tête dont il a le secret…L’arrivée le confirmera sur la 3eme marche au détriment de Jérémy Martin et d’un John Lherminier pourtant en forme aussi.

Mais la performance de l’épreuve revient à notre championne du monde , Blandine Lhirondel, qui pointe à la 7eme place scratch, dans un grand sourire et une bonne humeur débordante, avec une aisance laissant à penser que la course se fait quasiment sans efforts. il se murmure , dans les milieux autorisés qui s’autorisent à penser, que certains élites devant elle ont été obliges d’accélérer…la deuxième place revient comme prévu à Mathilde Sagnes, le podium étant complété par Laure Desmurs.

Sur le 20 kms , à noter l’excellente performance de Mathieu Bourguignon, qui , malgré ça , ne parviendra pas à rattraper les 30 secondes le séparant de la première place de Romaric Pelloux-Tytgat, la 3eme place revenant à Laurent Gigante.

Pour le podium femmes, la course s’est jouée en moins de 2h et avec 3 min d’écart entre les 3 filles, Anias Cano prenant le dessus sur Marie Anne Chevally et Camille Poulain dans cet ordre.

Les podiums (20 et 42 kms) :

Galerie photos de la course :

Catégories :Sports

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s