Las Bardenas Réales, le désert du nord.

A la frontière de la Navarre et de l’Aragon, au sud de la province, il est surprenant de trouver une région comme les Bardenas Réales. A mi-chemin entre les déserts d’Afrique du nord et les plaines américaines arides et rouges de Monument Valley (celles que l’on voit dans tous les westerns de John Ford), elles sont réparties en 3 parties (el Plano au nord , la Blanca, au centre et la Negra au sud) .

Petit détail pittoresque , concernant la Blanca, la partie où se concentrent quasiment tous les points d’intérêts , il s’agit aussi d’une zone militaire, d’entrainement notamment pour les futurs TOPGUN de l’aviation espagnole. Il n’est pas rare donc de voir débouler des avions de chasses au dessus de nos têtes, rompant ainsi le silence de ce désert rouge et jaune.

Aperçu dans beaucoup de films , l’endroit le plus connu du parc est sans aucun doute el Castildetierra .

Au pied de ce monticule célèbre , trouver de l’eau en plein désert sous un soleil de plomb, , un casse tête ? Faites appel à mes services , mes chaussures de trail trouvent toutes seules la seule flaque de boue, certes cachée sous une fine (mais aussi épaisse à l’oeil) croute sèche de terre dans la vallée d’un rio aride… de quoi (presque) passer inaperçu aux yeux de touristes toulousaines, hilares et réprouvant un fou rire grandissant…

Même si trouver un troupeau de mouton et de chèvres en plein milieu de ces terres arides relève de l’étonnement, ce désert est aussi depuis longtemps une terre de transhumance.

Après une longue errance dans le désert, l’inspiration me dirige vers deux villages typiques de la région. Sos del rey , Uncastillo. Mais cette région mérite un autre passage pour découvrir les deux autres parties de ce plateau.

Diaporama complet de la Bardena Blanca :

Categories: Non classé

Laisser un commentaire