Sur la route de Saragosse

Frontière de la Navarre, la sortie des Bardeñas Reales marque la transition entre la plaine et la montagne, annonçant les Pyrénées. Dans les Cinco Villas , c’est ici que deux petits villages typiques, médiévaux, nous font un petit clin d’œil.

Sos del Rey Catolico, littéralement « berceau du roi catholique », Ferdinand, est classé pour ses rues médiévales du XVème siècle. Dominé par un donjon du XIIème, c’est aussi un village connu pour l’attachement d’un cinéaste espagnol ( j’avoue que je ne suis pas un spécialiste du cinéma ibérique), Luis García Berlanga, dont vous trouverez une statue assise au bord d’une rue ainsi que d’autres clins d’œil , disséminés ici et la au gré des ruelles.

Diaporama des rues de Sos del Rey Catolico:

En descendant direction Saragosse, je stoppe dans le village de Uncastillo, qui comme son nom l’indique est dominé par un château médiéval (parfois, je me demande qui s’est levé un matin en disant:  » tiens ce village, je ne sais pas comment l’appeler mais il y a un château tout en haut…Et si on l’appelait Uncastillo???! ». Certes, cela reste très logique)

Pour finir la journée (ou presque) , le spectacle du coucher de soleil sur Layana m’attends au détour.

Vamos à Zaragoza !!! venga , Venga !!

Categories: Non classé

Laisser un commentaire